Est-il temps de repenser l’entretien d’embauche ?

15 Sep 2016

 

Les nouvelles technologies ont changé les procédés de recrutement. L’entretien d’embauche incluant la présence physique du recruteur et du candidat serait-il aussi en voie de disparaître ?

 

Que reproche-t-on à la méthode classique ?


Si certains pensent que la rencontre et l’entretien direct avec un candidat sont une étape cruciale pour décider ou non d’un recrutement, d’autres n’hésitent pas à les qualifier d’inutiles et d'inefficaces. 

 

En effet, on assimile l'entrevue habituelle à une comédie mettant en scène deux protagonistes : l'un cherchant les failles de l'autre, tandis que son vis-à-vis n'a qu'une chose en tête, celle de séduire son interlocuteur. Les détracteurs de l'approche conventionnelle déplorent par ailleurs qu'il soit facile pour un recruteur d'adapter les informations d'un CV aux exigences du poste. Plus grave encore, conscient de ces faits, le chercheur d'emploi qui s'est très bien préparé en vue du jour J déjoue facilement les pièges posés lors de l'interview. Ce n'est pas tout, car la méthode courante ouvre la voie aux interprétations personnelles et au manque d'objectivité.

 

Enfin, jugée onéreuse, elle ne laisse entrevoir qu'une infime partie des compétences réelles et de la personnalité du candidat.

 

Quelles sont alors les méthodes à essayer pour faire face à ces lacunes ?

 

Les méthodes en vogue


Les réseaux sociaux ont changé les techniques de recrutement. Désormais, les informations qui y sont publiées par les demandeurs d'emploi sont passées à la loupe. En somme, les recruteurs exploitent ces données pour avoir un aperçu de leurs personnalités et de leurs aptitudes. De ce fait, ils gagnent un temps précieux, et peuvent décider plus tard s'ils vont, oui ou non, y donner suite. 

 

Le recrutement par simulation gagne également de plus en plus de terrain. En effet, le recruteur ne se base plus uniquement sur le CV, puisqu'il soumet le candidat à une mise en situation : serious games, séries de tests, rédaction de billets et question réponses entre autres. Ce procédé permet par ailleurs d'évaluer la motivation des candidats et leur résistance au stress.

 

Les entretiens vidéos font également partie de la nouvelle tendance. Cette pratique dispense le candidat d'un éventuel déplacement, car pour le passer, un ordinateur doté d'une webcam et d'une connexion à Internet suffit.
La visio-conférence, rendue possible grâce à un logiciel comme Skype, permet de converser et de se voir, et ce, quelle que soit la distance qui sépare les intervenants. Les coûts de recrutement seraient alors sensiblement réduits.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload