Quel sera l’avenir du recrutement ?

5 Oct 2016

 

 

 

 

Qui peut, pourrait prédire l’avenir ? Devrait-on se risquer à aller consulter une diseuse de bonne aventure pour que cette dernière puisse nous éclairer sur ce qui nous attend. Bouleversement, cataclysme, raz de marée RH. A priori ces adjectifs revêtent une dimension quelque peu tragique alors que nous souhaitons aborder un sujet plutôt pacifique (quoique :-) ). Il ne s’agit pas d’annoncer la fin du recrutement classique mais plutôt ce que nous pensons être sa suite logique.

 

   1. La lettre de motivation tu abandonneras

 

Est-il utile de préciser que la lettre de motivation a vécu ? Aujourd’hui elle n’est plus adaptée aux nouvelles formes de recrutement diverses. Elle demeure figée dans le temps. Un temps qui n’est plus le nôtre. Recruteurs, ne demandez plus de lettre de motivation par pitié J Aujourd’hui, nous le constatons tous, elles ne sont qu’une suite de poncifs que des professionnels en quête d’opportunités, bien trop polis, s’obligent à rédiger car elles sont marquées d’un « champ obligatoire » sur les sites carrières et autres job boards. Alors disons le haut et fort : halte à la lettre de motivation désuète ! Pourquoi ne pas lui accorder un repos bien mérité et laisser la place à des formes de recrutement plus innovantes. Car oui, il peut être important pour un recruteur de tenter de déceler certaines motivations en amont d’un entretien. Quid d’une offre générant 200 CV dont le quart pourrait correspondre en termes de compétences et d’expériences. Vais-je rencontrer 50 candidats ? Ou même les préqualifier ? Comment dois-je faire ?

 

   2. Le CV papier tu oublieras

 

Le CV papier est toujours le media privilégié pour candidater, il reste indispensable dans la relation recruteur/candidat. Néanmoins, il devient plus qu’urgent de voir évoluer son format. Aujourd’hui plusieurs interrogations quant à sa valeur ajoutée se posent. Met-il suffisamment en avant nos savoirs être et faire ? N’est-il pas trop figé ?
Les recruteurs que nous sommes restent très attachés à ce format. Pourquoi ? Comme nous l’expliquions dans notre dernier article, il est le support idéal pour celles et ceux qui s’attachent principalement aux formations et aux expériences professionnelles. Il est néanmoins restrictif lorsque l’on souhaite en savoir plus sur les compétences réelles du candidat, sa personnalité. Un profil Linkedin est-il plus adapté? Un CV doyoubuzz, une page branded ? Malheureusement non, tout cela reste encore très figé. Il est temps de réfléchir à un mix qui pourrait nous permettre « d’évaluer » les candidats en amont d’un entretien

 

   3. L’humain tu privilégieras

 

Et si les robots remplaçaient les recruteurs? Telle est la question. Le big data, le recrutement prédictif, les tests de compétences,… Tout cela sonnera t-il le glas des recruteurs ? L’humain ne reste-t-il pas le plus important dans cette relation. Il est temps de repenser l’humain au cœur du process de recrutement. Aujourd’hui la relation humaine reste très forte dans le process mais à tendance à laisser place à « autre chose ». Cette autre chose comme nous l’expliquions plus haut est ce que certains appellent de leurs souhaits. Une robotisation de la fonction pour s’approcher du recrutement parfait. L’algorithme idéal capable de vous dénicher les meilleurs candidats, les meilleures offres d’emploi. Avez-vous remarqué que ces algorithmes de matching sont souvent peu performants et vous proposent des postes, des candidats, qui sont loin de vos recherches ?

 

    4. Le mobile tu utiliseras

 

Le recrutement sera mobile ou ne sera pas. Cela me rappelle ce slogan « la banque mobile…comme vous ». Le mobile a révolutionné notre accès à l’information, notre manière de surfer sur le net, et bien entendu il aura aussi (il a déjà) un impact important sur notre recherche d’emploi.
De nombreuses entreprises n’ont pas encore rendu leur site « responsive » et cela devient inquiétant. Elles n’ont pas besoin de se lancer dans la création d’une application car cela ne leur serait pas très utile mais un site que l’on peut consulter sur mobile est indispensable et pas seulement pour le recrutement.
Le recrutement sur mobile doit être simple. Il est important de pouvoir postuler via son compte Linkedin par exemple ou via un profil disponible sur le net (doyoubuzz, branded, foxrh) pour simplifier l’acte de candidature. Le CV disparaitra avec la montée en puissance de la candidature via mobile. Pourquoi ? Car le CV ne s’adaptera pas au mobile. Bêtement, on ne peut créer un CV sur un téléphone portable ou il faut vraiment être motivé J
Nous sommes face à un tournant et seules les entreprises qui en auront pris la mesure dès aujourd’hui pourront bien préparer l’avenir de leur recrutement.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload