"Être ambitieux est un mode de vie" #Ambition

22 Dec 2016

 

 

 

Alors qu'on regarde souvent d'un mauvais œil celles et ceux qui en font preuve, Évelyne Platnic-Cohen et Sandra Le Grand ont voulu montrer combien l'ambition pouvait être un moteur, un élan, voire l'ingrédient essentiel à l'épanouissement des projets de chacun.
FoxRH a rencontré Sandra Le Grand qui nous a fait la gentillesse de répondre à quelques questions sur leur ouvrage #ambition publié aux Éditions Telemaque.

 

1°) Quels sont les ingrédients pour devenir une personne ambitieuse ?

 

Les ingrédients sont simples et accessibles : il faut une vraie envie, un rêve / une vision, du courage pour sortir de sa zone de confort, un tempérament optimiste et volontaire, un zest de générosité et beaucoup de travail ... mais dans le plaisir voire la passion.

Ces ingrédients sont à doser en fonction de son ambition, chacun a la sienne, l’essentiel est d’être aligné à ses valeurs (tête, corps, cœur) si on veut être complet !

 

2°) Quelle est la motivation première d’un entrepreneur ?

 

Être acteur de sa vie, créer son projet et développer une idée. Cette idée peut créer ou répondre à un  besoin, une envie, une passion, une compétence ; Une motivation qui revient souvent est celle de se faire plaisir, et non pas celle de gagner de l’argent, qui est pour moi, une mauvaise raison si elle est la première et la seule !

Bien sûr on rêve de créer et revendre son entreprise avec une plus-value et tant mieux si cela arrive mais ce qui compte au final, ce n’est pas la destination mais le chemin parcouru.

 

Rappelons nous la belle phrase de MANDELA : « je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends »

 

3°) L’ambition est-elle seulement l’apanage des dirigeants d’entreprise ?

 

Les dirigeants ont forcément l’ambition comme moteur de leur projet, c’est dans leur ADN mais chacun la développe à sa manière et à sa dimension.

 

Être ambitieux est un mode de vie, c’est  donc quelque chose qui sommeille en nous et qui est polyforme : on peut l’être à 360° pour sa vie privée, sa famille, son sport, son art, ses associations, ses bénévolats, sa carrière professionnelle ou tout autre domaine dans lequel on s’investit.

 

4°) Pourquoi selon vous l’ambition est-elle encore largement perçue négativement en France ?

 

C’est une grande interrogation et c’est la raison pour laquelle j’ai coécrit ce livre avec Evelyne Platnic Cohen, parce qu’il n’y aucune bonne raison d’associer ce mot si porteur de valeurs et d’actions, à une connotation négative.

 

Bien sûr c’est comme le cholestérol, il y a la bonne et la mauvaise ambition, à chacun de choisir son camp mais nous sommes persuadées que la bonne fait son chemin dans la co-ambition (construire à plusieurs, partager..) et dans la volonté de libérer ses rêves de grandeur.

 

5°) L’ambition est-elle plus facile à assumer lorsque l’on est un homme ?

 

C’est un cliché de moins en moins présent mais encore trop ! Comme l’argent, la réussite ou la capacité à faire des choix de carrière prioritaires, ces éléments sont souvent conjugués au masculin ; Là encore, ce livre tend à rééquilibrer ce constat.

 

Il est possible de réussir sa vie de famille en étant ambitieuse, il est possible de répartir mieux les sujets familiaux pour laisser à chacun la possibilité de faire des choix, de les assumer et de les organiser dans le temps et dans les séquences. On a tous plusieurs tranches de vie .., elles se suivent mais à nous faire qu’elles se ressemblent … ou pas !

 

6°) Finalement, l’ambition est-elle une qualité ou un défaut ?

 

La réponse me semble évidente après lecture de notre livre : #Ambition.

 

Et si cela ne l’était pas encore, je recommande de se laisser inspirer par des TEDx (vidéos témoignages avec des belles personnalités et expériences de vie), ou encore assister à des conférences, lire de belles biographies ou échanger avec le plus de personnes possibles en s’intéressant aux autres ... avec sincérité et curiosité.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload