L'entretien vidéo : l’essentiel à retenir

13 Sep 2017

 

Pratique d’embauche ayant vu le jour aux États-Unis, les entretiens vidéos séduisent les recruteurs français. De nombreuses agences de recrutement se ruent vers cette nouvelle tendance pour proposer à leurs clients des profils opérationnels et qualifiés pour les postes proposés. Avant de tenter l’aventure cependant, il convient de cerner les avantages et les inconvénients de cette nouvelle forme d’entretien.

 

La solution vidéo : des avantages non négligeables

 

Que ce soit pour les recruteurs ou pour les candidats, les entretiens vidéo ont cet avantage de permettre un gain de temps considérable. Entre la réception du CV et l’entretien physique,  la présélection téléphonique peut s’avérer plus ou moins chronophage. Pour les entreprises, cinq minutes suffisent pour visionner une vidéo d’entretien postée d’un candidat. Par téléphone, le processus dure en moyenne 20 minutes.

De plus si la visioconférence peut se substituer à un entretien physique, le candidat n’aura pas à parcourir des kilomètres pour se présenter à l’entretien. Certains  spécialistes pensent même qu'il est plus facile pour les demandeurs d’emploi de se remettre d’un refus après un entretien vidéo que lors d’un entretien physique.

Dans le cas où l’entretien vidéo est différé, les interlocuteurs n’ont pas à se soucier de la disponibilité ni de l’un ni de l’autre. Après le tri des CV, le recruteur envoie un lien vidéo au candidat et celui-ci peut passer l’entretien une fois bien préparé. Il ne faut pas non plus oublier le fait que l’entrevue se déroule dans un milieu familier pour le candidat. Cela aura forcément un impact positif sur son niveau de stress.

 

Les inconvénients de la méthode

 

Côté recruteur, les entretiens vidéo, qu’il soit en différé ou en « live », enlève le côté humain du processus de recrutement. Ce dernier restant primordial pour nombre de recruteurs.

Pour les candidats, les problèmes que peut poser ce type de recrutement :

  • L’impossibilité de développer davantage un point qu’ils jugent crucial afin de décrocher le poste.

  • Le niveau de difficulté plus élevé surtout pour les personnes très peu habituées à parler devant une caméra.

 

Ce que l’entretien vidéo ne montrera jamais

 

Jusqu’à présent, la majorité des recruteurs s’accordent à dire que l’entretien vidéo est encore loin de pouvoir supplanter l’entretien physique. La raison en est que ce dernier favorise la spontanéité, les échanges poussés, qui est l’une des clés pour bien détecter le non verbal. En effet, les Ressources Humaines, ou du moins la majorité d’entre elles, intègrent aujourd’hui la lecture du langage corporel dans leur processus de recrutement. Le face-à-face permet de creuser  et de détecter, par exemple, si le candidat fait bien preuve d’honnêteté vis-à-vis de son parcours professionnel et s’il est bien motivé pour occuper le poste.

Dans le même ordre d’idée, le recruteur ne voit que la partie haute du corps de son interlocuteur durant un entretien vidéo. Lors d’un entretien classique, il peut deviner les mouvements des jambes de ce dernier et observer les autres gestuels qui sont aussi d’excellents indicateurs du non verbal.

 

Nos conseils pour réussir un entretien vidéo

 

Si vous devez bientôt passer un entretien vidéo (vidéoconférence ou en différé), sachez que comme tout entretien, une bonne préparation vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté.

N’oubliez pas que le principe reste le même pour les deux. La seule différence est que vous aurez à franchir cette étape chez vous, chez un ami, à la campagne … Généralement, les recruteurs proposent une vidéo expliquant les étapes à suivre avant l’entretien proprement dit. En ce qui concerne les questions à poser, rien ne change. Seules celles qui sont « superflues » ne sont pas posées par votre futur employeur. Au total, il y a entre 5 et 6 questions auxquelles vous devrez répondre le plus rapidement possible. 

Voici quelques conseils qui vous seront très utiles pour augmenter vos chances d’être embauché(e) : 

  • Entraînez-vous avec les exercices proposés par différents sites sur la toile ;

  • Avant la véritable entrevue, prenez soin de vérifier vos équipements (casque, webcam, connexion internet, ordinateur …) pour éviter d’éventuels problèmes techniques au beau milieu de l’échange ;

  • Regardez toujours la caméra au lieu de fixer votre écran. Ainsi, vous ne risquez pas de passer pour quelqu’un qui a peur de croiser le regard de votre interlocuteur ;

  • Gardez sous la main les dossiers, informations et documents qui vous seront utiles pour l’entretien, que ce soit sur l’entreprise ou votre profil ;

  • Et le dernier et non le moindre, soignez votre tenue. Faites comme si vous devez vous rendre à un rendez-vous d’affaires en fonction de ce qui se fait dans votre secteur d’activités.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload