Stress au travail, où en est-on vraiment ?

19 Sep 2017

 

La quantité de statistiques disponible aujourd’hui sur la question du stress au travail ne manque pas et croit de façon exponentielle. Pourquoi tant d’intérêt ces dernières années ?

 

Tout simplement parce que depuis quelques décennies, le stress augmente de façon inquiétante, jusqu’à devenir un vrai problème de santé publique, que ce soit pour les entreprises ou les individus.

 

Des chiffres récents font d’ailleurs état d’un coût global du stress pour les entreprises de 13 500 € par salarié et par an (baromètre IBET) ou bien encore indiquent que 61% des salariés seraient désengagés au travail (documentaire « le bonheur au travail »). De même, des études montrent que le coût de la diminution des performances en entreprise est deux fois plus élevé pour le stress que pour les absences.

 

Le phénomène croissant de stress à plusieurs origines, qui sont toutes liées à notre mode de vie moderne et à l’évolution du fonctionnement des entreprises. Que ce soit notre rapport au temps et aux relations sociales, notre degré d’activité ou encore notre alimentation, tout a changé de façon profonde et surtout très rapide à l’échelle de notre existence. En effet, notre mode de vie a plus évolué en 50 ans que depuis que l’homme existe ! Et ce nouveau mode de vie ne respecte plus notre nature profonde. En parallèle, l’intensité concurrentielle a explosé entrainant un grand nombre d’entreprises dans une logique du plus avec moins, mettant les collaborateurs sous pression.

 

La prise de conscience de l’impact de ce fléau qu’est le stress sur la santé des collaborateurs et la performance des entreprises est aujourd’hui bien présente et ne fait plus aucun doute. Elle est assurément porteuse d’espoirs car il est aujourd’hui communément admis que lutter contre le stress au travail favorise le bonheur des collaborateurs tout autant que l’amélioration des résultats de l’entreprise. Il est donc possible de travailler sur un système gagnant-gagnant.

 

Les gens sont stressés au travail lorsqu'ils sont confrontés à un déséquilibre entre ce qui leur est demandé et les ressources physiques et mentales dont ils estiment disposer sur le moment pour faire face aux exigences.

Les ressources en question peuvent être par exemple un temps suffisant pour pouvoir réaliser l'ensemble des travaux demandés ou encore les capacités émotionnelles et cognitives nécessaires pour mener à bien certaines tâches.

 

Les facteurs professionnels susceptibles d’engendrer du stress sont maintenant bien connus. Ils sont recensés sous la dénomination « risques psychosociaux ».

 

Voici les principaux :

  • Contraintes excessives : Contraintes trop importantes ou exposition à des risques physiques
     

  • Manque de contrôle de la situation : Peu de poids dans la prise de décision concernant la façon dont les tâches doivent être réalisées
     

  • Manque de soutien : Manque de soutien de la part de la hiérarchie ou des collègues
     

  • Mauvaises relations (y compris le harcèlement) : Exposition à des comportements inacceptables, notamment de harcèlement ou de violence
     

  • Conflit entre les différents rôles ou manque de clarté dans la définition des tâches : Mauvaise compréhension des rôles et des responsabilités
     

  • Mauvaise gestion des changements : Absence d'implication et d'information concernant les changements au sein de l'organisation
     

  • Violence de la part de tiers : Violence physique ou verbale, ou menaces de violence

 

La première étape pour améliorer la situation et l’identification de ces risques psychosociaux. Cela permet ensuite de proposer de nombreux outils adaptés pour lutter contre ce phénomène.

D’une façon générale, nous pouvons dire que le stress au travail est lié à la pression pour la productivité et au manque de considération de notre humanité.

 

Ce qu’il faut retenir de cet article : L’impact du stress sur les individus et le fonctionnement des entreprises est aujourd’hui clairement important et démontré. Il est lié à l’évolution de notre mode de vie et de notre société. Le stress au travail est bien connu et les facteurs de risques sont recensés sous le nom de « risques psychosociaux ». Il est important de faire le point sur l’état des risques psychosociaux de son entreprise pour pouvoir mettre en place des actions qui amélioreront le bien-être des collaborateurs.

 

 

Matthieu Buchoud
Conseil, coaching, formation en bien être et gestion du stress at ACT

www.act-coach.com

 

ANYONE CAN LIVE BETTER ®
Notre mission est de rendre accessible au plus grand nombre la connaissance et les outils pour améliorer au quotidien notre qualité de vie, dans le milieu personnel comme professionnel.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload