Choc de générations dans l'entreprise? Apprenons à en rire!

6 Feb 2018

 

FoxRH a rencontré Gabs, célèbre dessinateur, qui dépeint avec beaucoup d'humour dans son ouvrage junior...senior...dehors ! aux éditions Eyrolles, les relations parfois houleuses mais toujours remplies d'amour entre les différentes générations au sein de l'entreprise.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à dessiner cet ouvrage ?

 

Je suis dessinateur humoristique et à ce titre je suis souvent sollicité pour animer en faisant des dessins en direct, des conventions d’entreprise, des séminaires etc. J’ai donc une bonne connaissance de ce milieu et un grand nombre de dessins sur ces sujets : managements, objectifs, changement, stress, augmentation, etc.

 

Je fais mes dessins avec ce que je vois et j’entends ; j’ai l’impression de ne rien inventer ; j’écoute, je fais l’éponge. C’est pour cette raison qu’on dit de mes dessins que c’est du ‘vécu’ ; je ne fais qu’écouter le « terrain » comme on dit.

 

En 2017 j’ai publié un  ‘’gros’’ livres de 400 de ces dessins : « Le bonheur au boulot !!! ». En travaillant sur ce livre, je me suis aperçu que j’avais beaucoup de dessins sur les juniors et les seniors et le problème des générations, suffisamment pour être le sujet d’un livre à part entière, ce que j’ai donc fait.

 

Prendre le problème sous l’angle de l’humour est-il selon vous une bonne thérapie ? Croyez vous que votre livre devrait être distribué en entreprise ?

 

Je suis juste un « regardeur », un observateur, et je transcris en dessin ce que je ressens, mais sans juger. Je suis un regard miroir mais en aucun cas un thérapeute.

C’est aux gens qui s’amusent de mes dessins d’en tirer des conclusions ou pas, de vouloir aller plus loin que le rire ou pas.

 

Mes livres ne sont pas une compilation désordonnée de dessins vite rassemblés ; je tiens toujours à ce qu’ils soient  au lecteur, au manager, au cadre ; qu’il puisse y trouver, le matin, un dessin pour mettre dans son power point, ou pour envoyer à un collègue ou à glisser dans un discours, ou tout simplement pour commencer la journée par un sourire.

 

Je porte beaucoup de soin à la réalisation de mes livres. Je tiens à ce qu’ils soient beaux, bien faits, biens présentés. Ils sont cartonnés, avec un « dos cousus » ; ce sont des livres agréables à sentir, à feuilleter, à toucher. Je crois à la sensualité de l’objet. C’est une des raisons pour laquelle les lecteurs les gardent, les offrent et qu’ils font partie des bibliothèques des entreprises.

 

Existe-t-il selon vous un véritable choc des générations en entreprise ?

 

Le choc des générations fait partie de la vie. Les jeunes remplacent les vieux qui s’accrochent ; les jeunes finissent à leur tour par être vieux et ainsi de suite va le monde. Donc ce qui se passe en entreprise n’est pas exceptionnel ; c’est juste plus concentré, ramassé dans un espace clos avec des enjeux de pouvoir, ni plus ni moins.

 

Une nuance cependant : Les nouvelles technologies ont considérablement accélère ce processus ; ça c’est évident et visible tous les jours ; les ‘’digital natives’’ et les autres. Mais c’est ce que j’écris dans mon livre : c’est comme dans la vie « faut apprendre a se supporter les uns les autres »

 

 

Juniors et seniors n’ont-ils qu’une seule alternative : se faire la « guerre » en entreprise ?

 

Non. Mais là aussi, ça fait partie de la vie : c’est tellement tentant de se faire la guerre, de jouer au plus fort, comme dans les cours de récréation. La vie, je vous dis ! Alors autant en sourire.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload