"Des inégalités de salaire se creusent, avec l’arrivée du deuxième enfant"

22 Feb 2018

FoxRH a rencontré Christophe Falcoz, qui nous fait le plaisir de répondre à quelques questions sur son dernier ouvrage l'égalité homme femme au travail aux éditions Management & Société. Nous revenons ensemble entre autre sur les inégalités de salaire qui existent dans les entreprises.

 

Comment expliquer les différences de salaire qui existe aujourd’hui entre homme et femme ? Y’a t-il une explication rationnelle ?

 

Les écarts de salaire entre femmes et hommes s’expliquent tout d’abord par le fait que les femmes représentent 81 % des temps partiels. Viennent ensuite des emplois moins rémunérateurs (moins souvent de cadre par exemple), dans des fonctions moins "prestigieuses" (RH, com…) et dans des secteurs moins "reconnus" (santé, aide sociale, administrations publiques, enseignement…).

 

Ces effets de structure expliquent environ la moitié des quelques 20 % d’écart de salaire. Reste la part non expliquée qui renvoie directement à une discrimination en raison du sexe.

 

Les inégalités salariales apparaissent-elles à l’embauche ou au cours d’une carrière ?


Des inégalités de salaire apparaissent dès le premier poste et se creusent ensuite, en particulier avec l’arrivée du deuxième enfant.

 

Ceci veut dire que les femmes intériorisent dans leur orientation professionnelle les stéréotypes relatifs au ‘sexe’ des métiers notamment, et sont souvent moins entendus dans leurs prétentions salariales que les hommes, par des recruteurs pas toujours assez centrés sur les seules compétences.

 

Que conseiller vous aux jeunes professionnelles entrant sur le marché du travail qui souhaitent pleinement faire valoir leurs droits ?

 

Regardez si l’entreprise dispose d’un accord égalité, si elle a obtenu le label Diversité / Égalité, si son top management est mixte… Tous ces éléments peuvent signaler un employeur ‘equality friendly’.

N’hésitez pas non plus à faire valoir vos expériences accumulées en stage et vos compétences et à demander une rémunération conforme aux moyennes observées dans le secteur ou le métier.

 

Pourquoi existe-t-il encore des freins pour une véritable égalité au travail entre les genres ?

 

L’existence de nombreux stéréotypes et préjugés tenaces expliquent la persistance des inégalités. La faible inclusion des hommes dans les politiques Égalité freinent aussi l’avènement d’une égalité réelle.

 

Les pratiques RH ont aussi encore beaucoup à évoluer, notamment sur les classifications, les formations à l’égalité ou encore la mobilisation de toutes les parties prenantes internes et externes.

 

Quels conseils donneriez-vous à un dirigeant d’entreprise pour favoriser l’égalité femme-homme ?

 

Comme l’indique le Président de Gecina dans la préface de l’ouvrage, le partage de fortes convictions quant au rendez-vous crucial que représente l’égalité, est essentiel.

Les attentes de nombreux talents sur plus d’équilibre des temps de vie, sur plus de justice organisationnelle et d’évolution des pratiques managériales peuvent tout à fait être prises en charge par des politiques Égalité en lien avec la QVT par exemple.

 

Enfin, ne pas avoir peur de coconstruire des plans d’action ambitieux pour arriver rapidement à des résultats tangibles, reste le meilleur moyen d’engager chaque salarié-e dans la réussite de la profonde transformation que rend possible les démarches Égalité.

 

 

Christophe Falcoz

www.rcf-management.com

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload