Comment bien négocier sa rémunération en entretien ?

2 May 2018

 

La question des prétentions salariales est souvent redoutée par les candidats par peur de négocier devant un recruteur. Le recrutement est un processus souvent long qui inclut plusieurs interlocuteurs et se déroule en plusieurs étapes. La question du salaire doit être abordée au bon moment et avec la bonne personne.

 

Par exemple si vous passez par un cabinet de recrutement, la question sera traitée lors du premier rendez-vous. On vous demandera vos prétentions en matière de rémunération afin de s’assurer que vos attentes correspondent à celles du client recruteur en revanche si vous êtes reçu directement par l’entreprise qui recrute, il est possible que la question du salaire ne soit pas évoquée lors du premier rendez-vous

 

Il est important de connaitre sa valeur sur le marché de l'emploi. Il faut savoir s’évaluer de manière précise quant à votre contribution personnelle aux résultats de l'entreprise.

 

Nous allons dans un premier temps voir quel est le bon moment pour aborder la question du salaire dans un entretien d’embauche puis par la suite comment préparer sa négociation et pour conclure nous allons vous dire comment montrer qu’on mérite une augmentation de salaire.

 

  • Quand choisir le bon moment pour parler du salaire ?

En temps normal, même si l’entreprise a déjà préalablement établi une fourchette de rémunération, le recruteur peut vous poser, à la fin de l’entretien, une question du genre :

« Quelles sont vos prétentions salariales ? » à partir d’ici, la négociation peut donc directement commencer. Si la question n’a pas été abordée, c’est alors à vous de lancer le débat sur le sujet, à la fin de l’entretien. Vous pouvez par exemple demander : « Quelle est votre fourchette de salaire pour ce poste ? Il est important d’aborder la question à la fin, une fois que vous aurez défendu vos compétences et que vous vous serez rendu désirable auprès de l’employeur.

 

  • Comment préparer sa négociation ?

On le sait tous les recruteurs connaissent le marché des salaires et vous savez ce que vous valez. Parler en termes de fourchette de salaire lorsque vous aborderez le sujet, le bas de la fourchette sera le minimum acceptable et le maximum de la fourchette le montant qui vous satisfera le plus. Vous pouvez également parler de vos ancien salaire ou d’autres offres qu’on vous a proposé, dire qu’on m’a proposé un salaire plus conséquent ailleurs pourrait faire changer d’avis au recruteur, mais attention cela peut changer en bien comme il peut changer en en mal.

 

  • Comment montrer qu’on mérite une augmentation de salaire ?

Vous devrez réaliser une étude complète sur vous afin de persuader votre interlocuteur de la valeur que vous apporterez à l'entreprise. Vous devrez croire en vos capacités pour convaincre votre recruteur. Ne pas oublier, qui dit salaire, dit avantages, tels que les treizième mois, participation au bénéfice, primes et intéressements.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload