Fiche métier by FoxRH : responsable paie

20 Nov 2018

 

Chaque salarié est en droit de percevoir une rémunération en échange du travail qu’il a fourni pour une entreprise. Le responsable de paie est la personne en charge de gérer toutes les informations nécessaires en vue de calculer la rémunération à payer au salarié.

 

Missions du responsable de paie

 

Rattaché au service des ressources humaines, le responsable de paie veille principalement à une bonne application de la politique salariale de son entreprise. Pour garantir l’efficacité de ses missions, il doit tenir compte de toutes les informations et indicateurs sociaux liés aux absences, aux maladies, aux retards et aux échelons du personnel. Comme ces données entrent en compte dans le calcul du salaire, il dispose de plusieurs outils de gestion de paie. Il est aussi amené à optimiser le calcul des charges sociales en établissant la déclaration sociale nominative (DSN) de l’entreprise. Enfin, il est responsable du respect de la législation du travail ainsi que de l’application des règles sociales et conventionnelles de l’entreprise en rapport avec cette rémunération. Il est le plus souvent garant de tout cela dans la mesure où il va piloter le service composé de gestionnaires de paie.

 

Compétences du responsable de paie

 

Le métier de responsable de paie demande avant tout de la rigueur et de la précision. La personne doit également développer un vrai sens des relations humaines et de la discrétion dans le traitement de tous les dossiers administratifs. Ses missions l’amènent à maîtriser les outils informatiques, et en particulier les logiciels de gestion de paie. En plus de cette compétence technique, il doit avoir une bonne connaissance du droit du travail et du droit social. A cela s’ajoute des qualités de manager que doit avoir tout bon responsable paie.

 

Rémunération du responsable de paie

 

Un responsable de paie commence environ avec 3500 euros bruts par mois. Cela diffère comme souvent selon la taille et le secteur d’activité de l’entreprise. Un responsable paie expérimenté peut aspire à un salaire de 60/70K€. Il convient de ne pas confondre le responsable paie avec un directeur paie ou autre CSP paie dont les revenus peuvent être plus important.

 

Accès au métier

 

Pour devenir responsable de paie, il est nécessaire d’avoir poursuivi une formation en gestion, en administration d’entreprises, en économie ou en droit. L’accès à ce poste peut se faire à partir d’un bac+ 2 (BTS ou DUT). Il est surtout nécessaire d’avoir de l’expérience en tant que gestionnaire de paie pour aspirer à devenir responsable.

 

Avantages et inconvénients

 

Si le responsable de paie n’est pas directement rattaché au service RH, il peut l’être au directeur général ou au directeur financier de l’entreprise. Cette position lui permet de travailler en étroite collaboration avec différents services et entretenir une relation de travail plus élargie.

Si la taille d’une entreprise ne permet pas de recruter un responsable du personnel à part, le responsable de paie est souvent la personne à qui la direction confie la gestion des ressources humaines.

 

Cadre d’intervention et évolution du métier

 

En assurant l’ensemble de la gestion administrative autour de la paie des salariés, le responsable de paie gère en parallèle les contacts en dehors de l’entreprise, notamment avec les mutuels, les organismes sociaux, la caisse de retraite…

L’évolution se fait vers des postes avec plus de management par exemple, un poste de directeur dans des grands groupes ou le management d’un CSP paie. Des passerelles peuvent aussi exister avec des postes de responsable ressources humaines.


 

Richard C Responsable paie : 

"Etant intéressé par la paie et passionné par le droit social/travail, j’ai décidé d’en faire mon métier. Actuellement je suis responsable paie depuis 2 ans dans une entreprise spécialisée dans les solutions informatiques, je suis en charge de la totalité des paies mais aussi de la gestion des charges sociales et je contribue également à l’évolution du logiciel paie. Il faut toujours être en veille sur la législation sociale et s’assurer qu’elle soit toujours bien respectée et appliquée. C’est un métier qui demande beaucoup de patience et de précision".

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload