"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être"

11 Jun 2019

 

FoxRH a rencontré Virginie Servaes auteur de l'ouvrage : Trouvez sa voix et faire son chemin aux éditions Eyrolles. Au-delà de la technique vocale, il constitue un véritable outil de coaching qui vise la confiance en soi. Son approche psychocorporelle permet à chacun de révéler sa voix pour trouver sa voie.

 

 

1 - Qu’est-ce qui vous a poussé à rédiger cet ouvrage ?

 

La maîtrise de sa voix est un formidable vecteur de bien-être, d’épanouissement et

de conscience de soi qui permet de gagner en liberté. Cet ouvrage a pour vocation de vous aider et vous guider sur cette « voie ». J’ose dire que j’écris ce livre depuis toujours.

 

Il résulte de l’envie de partager mon expérience de coach vocal depuis plus de 17 ans. De souligner l’intérêt que peut-être ce travail auprès de différentes catégories de personnes (cadres, dirigeants, étudiants, en recherche d’emploi, au foyer …), sachant que mon activité principale est aujourd’hui essentiellement avec les cadres dirigeants.

 

Je souhaitais l’écriture de ce livre comme une proposition, un tout mêlant l’ expérimentation de ma méthode en partant de « l’outil » voix, en m’appuyant sur les témoignages, qu’il soit étayé de cas pratique, d’apport théorique et d’exercices ludiques.

 

Et la magie opère lorsqu’une maison d’édition accepte de vous accompagner sur le sujet. Ainsi se dire qu’une fois mon ouvrage né, imaginer qu’à un moment donné, entre les mains dans lesquelles il se trouvera, il permette alors à chacun de faire un petit pas de plus sur sa voix/e. Humblement, un vœu pieux


­

 

2 - Vous faites un lien entre le coaching vocal et la confiance en soi. Pouvez-vous nous l’expliquer ?

 

Pour ma part travailler sa voix induit de travailler sur soi. En effet, il est important de souligner ici, qu’une voix en soi n’est pas palpable, n’est pas visible, mais elle s’écoute, elle vibre et fait vibrer, elle s’entend, elle se donne, elle s’exprime, elle se reçoit. Et pour que cette voix naisse, il faut prendre conscience qu’elle est composée de nos organes, de nos émotions, de notre corps de notre esprit…

 

Ainsi, donner de sa voix c’est donner de soi. Notre voix exprime et trahit tout ce que nous sommes et ressentons. Cela implique d’être en confiance avec soi, de prendre confiance en sa voix. Ce que je propose dans le cadre d’un coaching vocal sera de remonter à la source des blocages, des peurs, des souhaits et des désirs de se dépasser pour « sortir sa voix ».

 

 

3 - Dans votre ouvrage, vous évoquez une « approche psychocorporelle permettant à chacun de révéler sa voix pour trouver sa voie » Qu’entendez-vous par là ?

 

J’entends beaucoup de chose 😊. Être bien dans sa voix c’est aussi être bien dans son corps. Comme je l’exprimais ci-dessus, une voix est composée de beaucoup d’éléments émotionnels et corporels, c’est un tout qui fait une voix.

 

Notre corps est un instrument de musique. Sa tenue, son énergie, son rayonnement rendent visible qu’une voix et un corps soient en accord ou pas. Ainsi trouver cet équilibre intérieur et extérieur, qui s’apparente au fil d’Ariane, souligné par une interaction forte entre les sons, le regard, la gestuelle, la posture.

 

Dit autrement, l’objectif d’un coaching vocal est d’arriver à la symbiose que ce que vous êtes et ce que vous ressentez soit visible et audible par autrui.

Mais aussi par cet équilibre et aisance vous permette d’orienter vos choix sur votre voie. Révéler sa voix permet de révéler sa voie. L’un est avec l’autre. Je reste convaincue que tout travail d’évolution de soi, quel qu’il soit, oriente invariablement notre chemin.

 

 

4 - Vous proposez 30 minutes d’exercices sonores afin de viser la confiance en soi. Est-il possible de nous expliquer (au moins dans les grandes lignes) comment s’y prendre ?

 

J'ai agrémenté mon ouvrage d’exercices vocaux pour que chacun puisse s’entraîner et se rendre compte qu'il a une belle voix 😊. Il était important pour moi que cet accompagnement sonore permette à chacun de découvrir, d’expérimenter un travail vocal qui permette d’ouvrir sa voix, de s’écouter différemment, par la pratique des différents exercices prendre conscience de ce qu’est notre voix, de se détendre…

 

Bien évidement travailler sa voix ne se résumera pas à 30 minutes d’exercices.

C’est un travail de longue haleine. Il faut être assidu, répéter souvent, tout comme un sportif de haut niveau, un musicien…

 

Je précise ici, que les exercices peuvent se faire indépendamment les uns des autres. Pour moi il est important au début, qu’instinctivement vous choisissiez ceux qui vous plaisent le plus au départ. Cela sera bien plus efficace que de vous contraindre à tous les faire. Il faut que cela reste un plaisir absolu.

 

 

5 - Vous intervenez en tant que coach et consultante auprès des particuliers et entreprises. Pour quelles raisons ces derniers font ils appel à vous ?

 

Pour différentes raisons. Les axes principaux sont :

  • Apporter de la valeur ajoutée aux prises de parole en public

  • Poser sa voix

  • S’affirmer

  • Gérer ses émotions en public

  • Plus de puissance et /ou de volume dans sa voix

  • Prendre sa place

  • Dans le cadre d’une prise de poste à fort enjeu et où les coachés changent aussi d’interlocuteurs.

  • Demande de leur hiérarchie

  • Animation séminaire : Cohésion d’équipe …

 

 

6 - Que conseillerez-vous à un responsable RH qui souhaite mettre en pratique cette philosophie dans son entreprise ?

 

Dans un premier temps je l’en féliciterai.

 

Je lui conseillerai d’expérimenter « une séance découverte », car rien de tel pour motiver son souhait de mise en pratique dans son entreprise.

 

Je lui dirai de proposer ce coaching vocal innovant, source de bien-être et d’expression fluide, auxquels s’ajoutent la découverte de sa voix et le plaisir de la transmettre.

 

 

 

Virginie Servaes

www.vsc-consulting.com

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload