Le smartsitting où comment rendre la garde d'enfant récréative

10 Jul 2019

 

 

1. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

 

Je suis Lara, je suis en charge du Marketing et de la Communication au Smartsitting – agence de garde d’enfants créative. Ma mission est de faire connaître Le Smartsitting aux familles, mais aussi aux potentiels smartsitters en recherche d’un job.

 

 

2. Quel est le concept de Smartsitting ?

 

Le Smartsitting est la première agence de garde d’enfants créative et de babysitting à valeur ajoutée.

 

Nos babysitters, appelés smartsitters sont des personnes passionnées qui ont envie de partager leur art aux enfants qu’ils gardent. Musique, dessin, langues, théâtre ou même cinéma, les smartsittings sont de véritables moments d’éveil, de découverte et d’apprentissage.

 

En plus, nos smartsitters sont sensibilisés à la pédagogie Montessori, ce qui fait de nous la première agence de garde d’enfants Montessori à Paris. 

 

 

3. Qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer dans ce projet ? À quel besoin répondez-vous ?

 

Nous répondons au départ, à un besoin très fonctionnel. En effet, pour de nombreux parents qui travaillent, il est difficile d’aller chercher ses enfants à 16h15, à la sortie de l’école. Ces familles là ont bien souvent besoin d’une personne de confiance et appréciée des enfants.

A cela s’ajoute la volonté de tous les parents d’offrir le meilleur pour leurs enfants. Il peut s’agir d’activités culturelles, de soutien scolaire, d’éveil aux langues … C’est ici que Le Smartsitting se démarque.

 

En proposant une activité qui regroupe les deux, l’agence de garde d’enfants cumule les besoins et les envies très actuels des parents. Nous offrons aux familles une solution pratique mais aussi éducative et ludique.

 

C’est ce mélange intelligent et la manière dont s’organise le service qui m’a beaucoup plu. Et c’est pour ces raisons que j’ai choisi de rejoindre Boris, Edwin et Maxime, les co-fondateurs, dans leur aventure.

 

 

4. Qu’avez-vous l’impression d’apporter de nouveau, d’innovant à vos clients ?

 

D’abord, nous proposons un service dont les parents avaient envie sans forcément l’exprimer. Car beaucoup de parents rêvent d’avoir une nounou ou une babysitter qui parle une autre langue à leurs enfants, ou bien qui réalise des activités incroyables. Nous avons réussi à créer un concept attendu par les familles.

 

Ensuite, nous permettons aux aux enfants de découvrir parfois des arts peu communs : le fusain, la poterie, des langues rares… Grâce à la multitude de profils que nous recrutons, nous sommes capables de proposer de l’éveil à une multitude de choses.

 

Enfin, nous valorisons le métier de babysitter, en changeant les codes du secteur. Nous valorisons les smartsitters garçons par exemple, une originalité dans les Services à la Personne. Et rémunérons davantage que les autres acteurs. Chez nous, les smartsitters reçoivent 15€ par heure et suivent un parcours de formation et un accompagnement personnalisé. On les chouchoute, on les engage et ils nous remercient pour cela.

 

C’est cela finalement le but de notre métier, offrir aux smartsitters plus qu’un job : une aventure humaine et créer des relations extraordinaires entre enfants, smartsitters et parents.

 

 

5. Qui sont vos principaux concurrents et comment vous démarquez-vous ?

 

Nous faisons face à des géants du secteur des Services à la Personne : O2, Kinougarde par exemple. Il y a énormément d’acteurs sur le secteur de la garde d’enfants.

 

Chaque entreprise a son modèle et sa manière de fonctionner qui lui est propre. Certains acteurs comme Yoopies ou Nounou Top, sont des plateformes de mise en relation. Parents et intervenants postent des annonces pour trouver une garde d’enfants.

 

Pour le même prix qu’une agence traditionnelle, nous, nous traitons chaque demande individuellement.

Dès lors qu’un parent s’inscrit sur le site, nous le rappelons pour échanger sur son besoin. Une fois la demande de garde d’enfants comprise, nous lançons la recherche d’intervenant sans frais et sans engagement. C’est une première particularité du secteur. Nous n’avons pas de frais de dossier.

Une fois que nous avons identifié le bon profil, celui-ci rencontre la famille. Si le feeling passe (le seul paramètre que nous ne contrôlons pas), le contrat démarre.

 

Les smartsitters déclarent les heures qu’ils ont effectué chaque semaine et nous facturons la famille au quart d’heure près. Une autre particularité du secteur, car de nombreuses agences appliquent la règle « toute heure commencée est due ».

Face à eux, nous offrons de la flexibilité et beaucoup de transparence.

 

 

6. Quels sont vos projets de développement à moyen et long terme ? 

 

Nous avons de nombreux projets.

 

A moyen terme, nous réfléchissons à une offre B2B : une formation au management Montessori. En effet, nous nous sommes aperçus que la pédagogie Montessori peut parfaitement s’adapter au monde de l’entreprise. Donner l’autonomie nécessaire à un collaborateur pour qu’il soit force de proposition par exemple, ou bien encore permettre d’expérimenter, de tester des choses pour apprendre. Pour l’instant, nous testons nous-même les grands principes de la pédagogie en interne, dans l’équipe.

 

Un autre projet est de nous développer dans d’autres villes et pourquoi pas à l’international. Nous n’intervenons pour l’instant qu’à Paris.

 

 

7. Quelle citation représenterait le mieux votre esprit d’entreprise ?

 

« La créativité, c'est inventer, expérimenter, grandir, prendre des risques, briser les règles, faire des erreurs et s'amuser. » Mary Lou Cook

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Notre selection
Please reload

Nos articles les plus lus

"La maitrise de la voix est un formidable vecteur de bien être&qu...

La transformation digitale n'est pas une question d'outils mai...

Le coworking : une nouvelle manière de travailler ?

"Ce boulot est pour moi" ou comment réussir à décrocher le j...

Grande enquête RH : la place des femmes dans la fonction RH

Interview : Comment recruter sans discrimination ?

1/1
Please reload