• Nisrine Jendli

Grande enquête : Ce que pensent les candidats des recruteurs


FoxRH lance une nouvelle étude à l'attention des candidats en recherche d'emploi ou qui l'ont été au cours des 3 dernières années. Cette dernière a pour but de mettre en lumière leurs relations, parfois complexes, avec les recruteurs. L’étude vise notamment à mieux connaître le ressenti des candidats par rapport aux recruteurs, mais aussi de cibler ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins bien.

Cette étude a été réalisée auprès de 879 personnes, entre le 02/07/2018 et le 30/07/2018.

#Les attentes des candidats

Les candidats espèrent un maximum d’informations sur les missions relatives aux postes auxquels ils postulent durant leurs entretiens avec les recruteurs. Cela leur permet de se projeter dans les entreprises au sein desquelles le poste est à pourvoir et choisir de poursuivre ou non sur un processus de recrutement.

Certains candidats préfèrent que les missions soient précisées en amont de l’entretien afin de se positionner rapidement sur la cohérence du poste avec leurs critères de recherche.

Suite aux entretiens, 51% des candidats estiment avoir obtenu des réponses à toutes leurs questions, a contrario 49% affirment le contraire. Comment peut-on expliquer ce manque d’informations communiquées aux candidats ? Eh bien, la réponse est simple : certains recruteurs n’ont toujours pas toutes les informations concernant l’entreprise ou la technicité nécessitée sur le poste à pourvoir. Il faut par ailleurs noter que certaines entreprises préfèrent garder l’anonymat en début du processus de recrutement. De fait, le recruteur ne peut communiquer trop d’informations qui pourraient amener les candidats à retrouver aisément l’identité de l’entreprise.

#L’échange candidat/recruteur lors de l’entretien

En règle générale, les échanges avec les recruteurs sont plutôt bien notés par les candidats. La moyenne étant de 49%. Les candidats sont assez satisfaits de leur entretien de l’ensemble : qualité de l’échange, présentation, mise en confiance…

Ici seulement 15% des répondants mettent une note entre 1 et 2, ce qui signifie mauvais ou tout juste passable.

Sans oublier, un sujet très sensible dans l’univers du recrutement, la « discrimination ». 57% du panel pense n’avoir jamais été victime de discrimination en entretien. Néanmoins ils sont 43% à penser le contraire. Des questions sur l’âge et l’origine sont parfois posées au candidat bien que cela soit contraire à la loi.

#Les contrôles des recruteurs

44% des personnes interrogées déclarent que le contrôle des références a une valeur ajoutée car cela permet au recruteur d’être rassuré et au futur employé d’être, quelque part, valorisé. En revanche une majorité, 57%, pense que le contrôle de référence n’est pas justifié. Dans le cas où l'expérience passée a été mal vécue par le candidat, contacter l'ancien employeur peut lui faire défaut malgré de possibles justifications face à cette mauvaise expérience.

Pour 64% des personnes interrogées, le fait d’être googlisé par les recruteurs afin de récolter plus d’informations sur le candidat, ne pose aucun problème ; bien au contraire cela pourra permettre au recruteur d’avoir, entre autres, plus d’éléments sur la personnalité de celui-ci qui ne transparaît pas toujours à la lecture du cv ou encore lors de l’échange.

Pour consulter et télécharger l’enquête : https://fr.slideshare.net/FoxRH/rapport-denquete-ce-que-pensent-les-candidats-des-recruteurs


© FoxRH tous droits réservés - Mentions légales -

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram