• La team FoxRH

Travailler sans douleurs, c'est possible !


Travailler sans douleurs, c'est possible !

Travailler sans douleurs !, Yannick Bénet, répond à nos questions dans cette nouvelle interview.


Sommaire :


  1. Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage ?

  2. Quelle est la part de salariés émettant des douleurs physiques au travail ?

  3. Quels sont les premiers signes qu’on adopte une mauvaise posture de travail ?

  4. Quelles solutions les entreprises peuvent-elles mettre en place pour améliorer le cadre de travail de leurs salariés ?

  5. Depuis qu’il y a eu une augmentation du télétravail, a-t-on constaté davantage de personnes qui consultent un spécialiste ?

  6. Un dernier conseil ?


FoxRH cabinet de recrutement RH et Paie







1) Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage ?


Ostéopathe de formation, j’ai fondé NEO FORMA à la fin de mes études en 2011. L’entreprise a pour objectif de prévenir les douleurs liées au travail. Au démarrage de l’activité, la majorité des clients demandaient un accompagnement sur les métiers physiques, entre autres la manutention ou encore les gestes répétitifs.

Nous avons observé depuis quelques années, de plus en plus, une augmentation des douleurs et donc des demandes sur les métiers sédentaires tels que le travail sur écran.

À travers ce livre, j’ai donc voulu partager tous mes conseils sur l’installation au poste de travail informatique, et ainsi toucher le plus de personnes possibles.



2) Quelle est la part de salariés émettant des douleurs physiques au travail ?


Plusieurs études, en particulier l’étude réalisée par l’entreprise Fellowes, montrent que 7 personnes sur 10 ont déjà ressenti une douleur liée au travail sur écran. Avec une prédominance, au bureau, pour les douleurs au niveau des cervicales.

Sur 20 000 consultations d’ostéopathie réalisées par an en entreprise par NEO FORMA sur des populations sédentaires, 70% présentent des cervicalgies.



3) Quels sont les premiers signes qu’on adopte une mauvaise posture de travail ?


« Lorsque la douleur apparaît, c’est déjà trop tard ! ». Le problème est déjà installé depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois. Votre corps n’a cessé de compenser jusqu’au jour où ce n’est plus possible et c’est précisément à ce moment que votre corps déclenche la douleur. Néanmoins, certains signes doivent vous alerter, parmi :

  • Sensation de raideur

  • Tiraillements

  • Tension musculaire


Si vous ressentez un de ces signes énoncés, il vous faut agir ! Vous pouvez agir par exemple, en modifiant votre installation, en investissant dans du matériel spécifique et en adoptant une bonne hygiène de vie.



4) Quelles solutions les entreprises peuvent-elles mettre en place pour améliorer le cadre de travail de leurs salariés ?


Il existe trois grandes catégories de solutions, pour des résultats optimaux, il faut essayer d’agir sur ces trois axes :

  • Matériel et organisationnel : c’est la base du travail sur écran. Il faut adopter une ergonomie proactive, par exemple, un bureau assis-debout ; un siège réglable ; un repose-pied dynamique.

Pour résumer, du matériel qui vous permet de bouger car la grosse problématique du travail sur écran, c’est le manque de mouvement.


  • Avoir du bon matériel, c’est bien, mais savoir l’utiliser c’est mieux. Il est donc essentiel de former les collaborateurs sur l’utilisation de ce matériel et les bonnes pratiques au bureau.

Pour cela, NEO FORMA a pour illustration développer un escape-game portant sur l’ergonomie au bureau.


  • Dernier axe important, l’hygiène de vie. Il est nécessaire d’accompagner ses collaborateurs dans une démarche globale en abordant des points tels que l’activité physique, le sommeil, la nutrition, la respiration et bien d’autres thématiques. Cela peut passer par l’animation d’ateliers tout au long de l’année.



5) Depuis qu’il y a eu une augmentation du télétravail, a-t-on constaté davantage de personnes qui consultent un spécialiste ?


Le télétravail a transformé notre mode de travail, en effet : plus de temps assis devant son écran avec du matériel pas forcément adapté (mobilier de maison). À la sortie du premier confinement, les cabinets d’ostéopathie et de psychologie ont été pris d’assauts par les télétravailleurs. Et pour causes :

  • Douleurs

  • Problèmes d’organisation

  • Anxiété

  • Isolement

Une étude réalisée sur 7000 télétravailleurs en Europe a démontré l’impact du télétravail sur la santé physique et mentale des collaborateurs.



6) Un dernier conseil ?


Bougez !!! Marchez !!!

Vous devez être le plus énergique possible. Faîtes des pauses régulièrement, hydratez-vous !

N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel.





Bénet Y., Travailler sans douleurs !, Vuibert, mars 2022.


Une interview de Yannick Bénet par Tiphaine Rabolt pour FoxRH.






FoxRH cabinet de recrutement RH et Paie