• Kathleen Derras

Quid des bonnes pratiques pour un management humain


Pour réussir les projets d'entreprise, il ne suffit plus de satisfaire le traditionnel triptyque qualité-délais-coûts, même si l'on y adjoint l'incontournable maîtrise des risques. La coopération active de l'ensemble des partenaires tout comme l'accession au maximum de créativité de l'équipe font la différence.

FoxRH a rencontré Alain Fernandez auteur de l'ouvrage Le chef de projet efficace aux éditions Eyrolles qui nous fait le plaisir de répondre à quelques questions.

Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage ?

En parallèle de mon activité de consultant j’anime des formations à la conduite de projets. Quasi systématiquement, la principale préoccupation des auditeurs tourne toujours autour de la question du choix de la méthode. C’est une question importante n’en doutons pas. Mais s’il suffisait de choisir la bonne méthode pour réussir un projet sans coup férir, les statistiques comptabilisant les échecs ne seraient qu’anecdotiques. Ce n’est bien entendu pas le cas.

Un bon professionnel de la conduite de projet maîtrise les méthodes et les outils associés c’est un fait. Mais sa compétence va bien au-delà. Il est en effet tout à fait à même de faire intervenir son « bon sens » afin de prévenir les dérives, d’anticiper les difficultés et de résoudre les aléas propres à tous projets en univers complexe comme le sont actuellement bon nombre de projets en entreprise.

C’est bien pour mettre l’accent sur cette réalité que j’ai écrit ce livre.