• Preventech

Comment reprendre une activité sereinement en évitant les risques psychosociaux ?

Mis à jour : il y a 7 jours


La reprise d’activité après cette longue période de confinement peut être synonyme de risques psychosociaux et donc de défi pour les entreprises...


Que l'on ait continué à travailler depuis son domicile ou jamais quitté son bureau, la crise du Covid-19 a perturbé l’organisation du travail de manière imprévue. Durant le confinement, nous avons pu assister à une vaste démocratisation du télétravail. Un contexte inédit qui pose des questions quant aux risques psychosociaux (RPS). Certains travailleurs ont pu se retrouver isolés, angoissés par le confinement, surchargés de travail ou au contraire désorganisés, avec de grosses difficultés à concilier travail et vie familiale… Preventech Consulting délivre quelques pistes de prévention.

1 – Organiser de façon optimale la reprise d’activité

La reprise d’activité doit prendre en compte plusieurs points dont la protection de la santé et des conditions de travail des salariés avec un volet psychologique, la restauration du dialogue social s’il a été rompu et l’optimisation des moyens humains et matériels de l’entreprise en respectant les consignes d’hygiène et de sécurité.

Il revient aux entreprises de prévoir un plan de continuité d’activité (PCA) en amont dans leur processus de reprise car le contexte créé par le Covid-19 est anxiogène. Plus particulièrement sur la santé mentale des salariés, le confinement aura été lourd de conséquences : l’anxiété, la dépression ou encore la perte des relations sociales. Un retour mal préparé peut être une source de risques psychosociaux (RPS) supplémentaires. N’hésitez pas à mettre en place un soutien psychologique et aussi un centre d'appel RPS.

C'est toute l'organisation du travail qui est appelée à faire preuve de prévoyance, prudence et communication.










2 – Dialoguer et réaliser un retour d’expérience autour du confinement et des risques psychosociaux

Après plusieurs mois de confinement, il faut intensifier le dialogue social entre l’employeur et ses collaborateurs. C’est le rôle du manager de créer un climat propice à la discussion en faisant preuve de transparence et d’écoute active.

Prendre le temps d’écouter est la clé pour avancer sereinement. Certains auront été malades, auront dû soigner leurs proches ou affronter un décès. Ils auront pu également être affectés par la rupture des contacts sociaux, les enfants à la maison, les difficultés matérielles ou technologiques, la promiscuité, etc…

Le confinement a généré de la solitude pour certains et cela peut conduire à un sentiment d’exclusion.

Ce travail de fond permettra de relever les situations individuelles compliquées et de les prendre en charge par la suite, voire de faire appel à la médecine du travail.

De plus, il est primordial pour les entreprises de réaliser un retour d’expérience d’après confinement pour déceler les points positifs et négatifs. Un dialogue doit être engagé : une enquête post confinement et surtout de ne pas faire comme s’il ne s’était rien passé. Les managers doivent être en mesure de savoir ce qui a bien fonctionné, comme ce qui ne l’a pas été.

Cela va être aussi utile pour faire un point sur les nouvelles méthodes d’organisation et de communication qui se sont imposées à vos salariés pendant le confinement. Il convient de rassurer vos collaborateurs, mettre l’accent sur les choses positives et prévoir des ajustements si votre bilan fait ressortir des lacunes.

Pour accompagner au mieux ces situations et ces vécus différents, l’INRS a établi une liste de bonnes pratiques pour « préparer la reprise d’activité en évitant ou limitant le développement de RPS (risques psychosociaux) face à une situation inédite ».






Si vous souhaitez plus d'informations, voici quelques formations :

Management des situations de crises aiguës à distance Gestion du stress en temps de crise Formation à distance - Gestion de son temps de travail, gestion de la déconnexion Devenir référent harcèlement sexuel et agissements sexistes Prévention du harcèlement sexuel et agissements sexistes (managers) Prévention du harcèlement sexuel et agissements sexistes (collaborateurs)


En Accompagnement :


· Soutien psychologique

· Questionnaire flash de reprise d’activité

· Baromètre QVT





© FoxRH tous droits réservés - Mentions légales -

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook
  • Twitter Social Icon
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram