• La team FoxRH

La médiation facilite le retour au vivre ensemble


La médiation facilite le retour au vivre ensemble

Nous vivons dans un monde individualisé, individualisant – et dès lors individualiste – mais aussi multiple et éclaté qui est le nôtre. La tendance croissante est à la revendication par chacun de ses droits, souvent contre les autres.


La médiation est l’antidote à l’individualisme en entreprise. La médiation est bien plus qu’une fonction sociale. Plus qu’une fonction, c’est un chemin pour apaiser les relations interpersonnelles.


Plus que sociale, elle est humaine, parce que pour nouer des relations inexistantes ou renouer des relations brisées, il y faut rien moins qu’une démarche ouverte au retour à la qualité relationnelle au sein des échanges interpersonnels.

Sommaire


  1. Un monde du travail fragilisé par l’individualisme

  2. La médiation le chemin du dialogue retrouvé


FoxRH cabinet de recrutement RH et Paie







1) Un monde du travail fragilisé par l’individualisme


L’homme est un être social. Il doit alors se rendre compte qu’il n’est pas seul et que les autres sont là. Dans le monde du travail actuel ou chacun a tendance à s’individualiser de plus en plus, les relations interpersonnelles au sein de l’entreprise sont la pierre angulaire du climat social au sein de l’entreprise.


Pourtant force est de constater que chacun des acteurs au sein de l’entreprise cultive à tord un climat individualiste lui permettant de percevoir le droit du travail comme étant son droit. Or ce n’est pas seulement son droit propre, mais aussi et tout autant ceux des autres, dont chacun, en tant que salarié ou chef d’entreprise est comptable et responsable.


En effet ne l’oublions pas : les conflits dans le monde du travail sont chose naturelle, chose saine.


Pour autant il est indispensable de savoir les gérer pour aboutir à une solution équitable. De même, les crises, quelque dramatiques qu’elles puissent être parfois, sont le résultat d’évolutions :


Cela peut être tout à fait normal et positif – la vie n’est jamais figée. Les crises et les conflits sont souvent bénéfiques, il faut savoir les résoudre au bénéfice de tous, en sorte qu’au bout du compte on aboutisse à un résultat satisfaisant.


Notre société humaine a certes créé un processus judiciaire ; mais ce processus est long, lourd, le plus souvent inadapté à la plupart des conflits. Surtout, ce processus aboutit à ce qu’il y ait un ou des vainqueurs et un ou des vaincus (on« gagne » ou on « perd » son procès).



2) La médiation le chemin du dialogue retrouvé


Devant ce constat relatant la difficulté du retour à une qualité relationnelle retrouvée, vient s’inscrire le processus de médiation, processus au terme duquel les protagonistes auront non seulement trouvé un accord satisfaisant, mais auront surtout gagné en humanité, il n’y a plus de vainqueur et de vaincu, chacun prend conscience de l’autre.


La médiation ne se donne pas pour mission de « dire le droit », ni de « juger », mais a pour objectif un changement intérieur chez ceux qui sont en conflit.


Le médiateur joue alors son rôle et fait œuvre d’humanisation au sens propre, en amenant les protagonistes à faire eux aussi place à l’autre. La médiation au cœur de l’entreprise permet aux parties en conflit d’amener et passer, au sens propre, à la mutuelle « considération » les uns des autres, à se regarder non plus eux-mêmes seuls, mais à inclure l’autre dans leur regard sur eux-mêmes, un autre qui est leur semblable.


Inscrire le processus de médiation dans l’entreprise permet de recréer du lien entre salarié. En innovant de la sorte on réinscrit le dialogue direct entre salarié ou chacune des parties en conflit gagne en respect mutuel. La médiation en entreprise est bien l’antidote au conflit permettant de reconstruire un vivre ensemble sur la base du respect des droits de chacun.


Un article rédigé par Stéphane Poussin


FoxRH cabinet de recrutement RH et Paie