• Preventech

Nutrition et sédentarité : Comment Améliorer la santé de ses collaborateurs ?


Nutrition et sédentarité : Améliorer la santé de ses collaborateurs

Hyperconnexion, sédentarité, mauvaise hygiène alimentaire, dépression et hausse des addictions...La crise sanitaire liée au Covid-19 continue de bouleverser nos modes de vies. Et aujourd’hui, Preventech Consulting souhaite vous sensibiliser sur la prévention nutritionnelle.


Sommaire


  1. Nutrition et sédentarité, si on faisait le point ?

  2. Sédentarité lourde de conséquences

  3. La nutrition, un enjeu tant pour le salarié que pour l’entreprise


Foxrh cabinet de recrutement  aux opportunités RH et Paie







1) Nutrition et sédentarité, si on faisait le point ?


Rappel : la nutrition figure au centre des recommandations de prévention au travail du plan Nutrition-Santé 2019-2023. Elle représente un enjeu majeur de santé publique afin de lutter contre les maladies chroniques dont souffre la population française en ce début du 21ème siècle : obésité, maladies cardiovasculaires, cancers, diabètes de type 2…


Cela n’a rien d’étonnant sachant que nous consacrons 70% de notre temps au travail et que la plupart d’entre nous avons un travail sédentaire, dans des conditions pas toujours adaptées. La sédentarité est un risque professionnel à part entière et doit figurer sur votre document unique (DUER).


2) Une sédentarité lourde de conséquences….


Déjà avant la crise, les études démontrent le lien entre la sédentarité, l’obésité et le développement de maladies chroniques. Assis sur leurs chaises, les salariés sont désormais constamment fixés à leurs écrans du matin au soir. D’après une étude de Santé Publique France en 2020, 6 personnes sur 10 ont augmenté leur temps d’écran pendant le confinement. Près d’un quart des personnes interrogées ont même déclaré y consacrer 7h ou plus par jour. A contrario, ils ont diminué leur temps d’activité physique.


Ce constat est inquiétant. Nous n’avons à ce jour que peu de recul sur les effets de ces comportements sédentaires sur la santé physique des collaborateurs. Dirigeons-nous vers une plus forte progression des TMS à long terme ?


3) La nutrition, un enjeu tant pour le salarié que pour l’entreprise


Suite à la crise, les entreprises n'ont pas toutes géré la santé de leurs salariés de la même façon. Certaines avaient déjà anticipé et préparé ces transformations d’un point de vue structurel et organisationnel. D’autres ont été prises au dépourvu.


-20%. C’est la baisse de productivité dans les entreprises liée à une mauvaise hygiène alimentaire, selon le Bureau International du Travail.


En l'occurrence, une mauvaise alimentation engendre des effets néfastes comme la fatigue, la baisse de l’efficacité mentale, l’irritabilité, la baisse d’énergie et plus de stress. Cela pose un problème de fond sur lequel il faut se pencher. Une alimentation équilibrée est essentielle à une bonne santé physique mais elle est tout aussi importante pour la santé mentale !


Anne-Charlotte Delobelle, diététicienne-nutritionniste chez Preventech Consulting, précise : « au délà de l’équilibre alimentaire, la notion de plaisir est un élément clé. Le plaisir gustatif en prenant le temps de savourer vos repas, mais aussi le plaisir à partager un moment avec les autres : vos amis, votre famille, vos collègues… et ce toujours dans le respect des règles sanitaires. »


Elle vous encourage également à modifier durablement vos comportements alimentaires en étant à l’écoute de vos sensations alimentaires (faim, satiété, rassasiement), ainsi qu’à adopter de nouvelles habitudes pour se sentir mieux (réveil musculaires, pauses actives…).Cela est possible grâce à des ateliers et des formations sur site et/ou à distance, pour les managers et les collaborateurs.


En conclusion, l’entreprise a un rôle crucial à jouer car il est indéniable qu’un salarié qui est en bonne santé et en meilleure forme sera plus productif, plus engagé et moins stressé au travail.


La plupart des collaborateurs sont en attente de solutions de leur employeur en matière de QVT. 86% des salariés interrogés attendent de leur entreprise qu'elle intègre durablement la prévention et la santé dans sa stratégie, mais seulement 53% pensent qu'elle le fera selon l’étude La Santé au Travail à l’épreuve du Covid de Malakoff Humanis.


Bien s’alimenter n’est pas toujours chose aisée, tant sur son lieu de travail ou en télétravail que lors de déplacements professionnels. Pourtant, cela est primordial afin de maintenir son capital santé.



NB : suite à des observations et une discussion préalable avec vos services, Preventech Consulting peut vous préparer des ateliers bien-être et relaxation sur-mesure pour accompagner au mieux vos collaborateurs.



Référence :

http://www.inrs.fr/

https://www.mangerbouger.fr/PNNS

https://www.malakoffhumanis.com/

https://www.santepubliquefrance.fr/




foxrh cabinet de recrutement RH et Paie