• La team FoxRH

Soyez le maître de votre destin !


 Marwan MERY, fondateur et dirigeant d'ADN Group

Rise ! Tout dépend de vous, Marwan Mery répond à nos questions dans cette nouvelle interview.


Sommaire :

  1. Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage ?

  2. « Tout dépend de vous » est un titre évocateur, optimiste mais peut-être un peu utopiste ?

  3. Quelle répercussion la vie personnelle à sur la vie professionnelle, dans un monde où on essaie de cloisonner les deux ?

  4. Comment vous est venue l'idée de juxtaposer vos expériences diverses en situations complexes (conflits dans le monde, prises d'otages, affaires politiques...) à des expériences du quotidien ?

  5. Si vous aviez un seul conseil à retenir ?


FoxRH cabinet de recrutement RH et Paie







1. Qu'est qui vous a poussé à rédiger cet ouvrage ?


Je pense que c'est la volonté de transmettre et de montrer que tout le monde peut avoir une trajectoire unique.

Mon métier de négociateur professionnel m'a permis de beaucoup voyager, de gérer des conflits internationaux, d'intervenir à l'ONU, de faire face à des crises aiguës, notamment dans le cadre d'extorsion ou de kidnappings, ou simplement de rencontrer des personnes formidables.

Je me suis construit au gré des opportunités et je dirais que j'ai eu beaucoup de chance. Maintenant, j'ai provoqué une bonne partie de cette chance. Tout ceci pour dire que chacun peut être acteur de sa propre vie.

2. « Tout dépend de vous » est un titre évocateur, optimiste mais peut-être un peu utopiste ?


Je dirais que je suis un optimiste-réaliste. Au cours de ma carrière, j'ai vu des choses qui m'ont marqué, j'ai été confronté à la mort, j'ai dû entrer dans les méandres de la psychologie humaine et faire face à des situations difficiles. Et pour autant, je reste optimiste sur l'Homme. Ce n'est pas de la béatitude ou de la candeur. C'est simplement que je considère que quand l'Homme est dos au mur, il sait trouver les ressources pour se dépasser ou s'effondrer. Certains se relèvent et rebondissent, d'autres s'effondrent, s'écroulent et se terrent.


On ne naît pas pessimiste, on le devient. C'est avant tout notre perception du monde qui façonne notre regard. Dans mon métier, pour chaque mission que je dois gérer, si je ne me dis pas constamment qu'il y a de l'espoir, j'abandonne. Or, l'abandon n'est pas une option.

3. Quelle répercussion la vie personnelle a sur la vie professionnelle, dans un monde où on essaie de cloisonner les deux ?


On passe la plus grande partie de notre vie au travail. C'est d'ailleurs le travail qui contribue grandement à donner du sens à l'existence de l'Homme. Je ne crois pas au cloisonnement de la vie personnelle et professionnelle, tout simplement parce-que la frontière entre les deux est naturellement poreuse.

C'est la raison pour laquelle l'épanouissement que les individus trouvent dans leur métier déteint positivement sur leur vie personnelle. Et l'inverse est observable. La vie est courte, et chacun peut trouver du sens et du bonheur dans son métier, que ce soit une caissière, une secrétaire ou une diplomate de l'ONU. C'est une histoire de perception avant toutes choses. Ne cloisonnez pas votre vie.

4. Comment vous est venue l'idée de juxtaposer vos expériences diverses en situations complexes (conflits dans le monde, prises d'otages, affaires politiques...) à des expériences du quotidien ?


Ce sont souvent des rencontres qui ouvrent des opportunités. Quand j'ai rencontré Laurent Combalbert, qui était à l'époque mon associé, on s'est rendu compte que, même si on intervenait dans des univers à la fois similaires et différents, les stratégies, tactiques, techniques et ressorts psychologiques étaient strictement les mêmes. Par conséquent, nous avons agrégé nos compétences au service d'entreprises, ONG et organisations gouvernementales. Cela peut paraître étrange mais à titre d'exemple, quand je gère un kidnapping, même si les enjeux et la difficulté sont supérieures à des négociations plus classiques, je vais préparer ma négociation de la même manière que quand je gère un conflit social, une relation diplomatique ou une négociation commerciale à forts enjeux. C'est la raison pour laquelle, nous avons 500 clients dans le monde, qui sont issus d'univers bien différents.

5. Si vous aviez un seul conseil à retenir ?


Les limites des autres ne doivent jamais devenir les vôtres.

Rise ! Tout dépend de vous


Mery M., Rise ! Tout dépend de vous, Dunod, octobre 2019.

Une interview de Marwan Mery par Tiphaine Rabolt pour FoxRH.






FoxRH cabinet de recrutement RH et Paie