• La team FoxRH

Fiche métier : Assistant.e RH, comment le devenir ?


Fiche métier : Assistant·e RH, comment le devenir ?

Polyvalent.e à toute épreuve, l’assistant.e Ressources humaines assure les activités administratives d’une entreprise au sein de laquelle il/elle évolue.

Selon la taille de cette dernière, il/elle peut être amené.e à s’occuper du recrutement du personnel ou encore de la gestion des carrières.



Sommaire :


1. Quelles sont les missions de l’assistant.e RH ?

2. Quelles sont les compétences indispensables ?

3. Quelle est la rémunération de l’assistant.e RH ?

4. Quelle est la formation pour accéder au poste ?

5. Quels sont les avantages et inconvénients du poste d’assistant.e RH ?

6. Quelle est l'évolution professionnelle ?


FoxRH aux opportunités Rh et Paie









Étape 1 : Quelles sont les missions de l’assistant.e RH ?


L’assistant.e RH est assigné.e à la partie gestion administrative et opérationnelle du service RH. Ses missions concernent principalement le recrutement des candidats non cadres, l’accueil des nouvelles recrues, l’établissement des plans de formation, ainsi que l’administration des compétences des salariés.


L’entreprise peut également compter sur l’assistant·e RH pour la gestion de la paie des employés et la vérification de leurs entrées/sorties. De même, il/elle met en place le suivi maladie avec les organismes de sécurité sociale, les contrats de travail et les bulletins de salaire. Régler les cotisations, planifier les absences et les départs du personnel, gérer l’accueil, traiter le courrier administratif et procéder aux déclarations des organismes sociaux font également partie de ses missions.


Même si la mission de communication au sein de l’entreprise revient au service de communication, il arrive que l’assistant.e RH soit assigné.e à cette tâche. Pour mener à bien cette mission, il/elle doit ainsi disposer d’un certain nombre de prérequis sur l’utilisation des outils de communication.



Étape 2 : Quelles sont les compétences indispensables ?


À l’instar du responsable ressources humaines, l’assistant.e RH doit faire preuve d’une grande écoute et de compréhension. Il/elle demeure un interlocuteur privilégié des salariés. Il/elle doit avoir une grande aisance à s’exprimer, ainsi qu’un grand sens des relations humaines. En effet, il/elle sera systématiquement confronté•e à différents interlocuteurs.


Puisque l’assistant.e RH peut également se charger des différentes tâches administratives, la rigueur et l’organisation sont des maîtres mots courants dans ses démarches.

En fonction des tâches qui lui seront attribuées, il/elle doit montrer une bonne capacité d’adaptation.


De bonnes bases en droit du travail, et en paie peuvent s’avérer utiles, surtout lorsqu’il est question d’envisager un poste mieux rémunéré.



Étape 3 : Quelle est la rémunération de l’assistant.e RH ?


L’assistant.e RH en début de carrière peut envisager un salaire de 1 700 euros brut par mois. En moyenne, avec une expérience probante, il/elle est en mesure de gagner entre 2000 euros et 3 330 euros bruts par mois.



Étape 4 : Quelle est la formation à avoir pour accéder au poste ?


Un.e candidat.e avec un bac +3 en Ressources humaines peut exercer la profession d’assistant.e RH. Toutefois, pour évoluer à un poste avec plus de responsabilités, la formation RH doit se prolonger jusqu’au bac +5.


D’autres formations restent pertinentes pour exercer cette profession, avec un BTS Comptabilité et Gestion des Organisations, un BTS support à l’action managériale, ou encore un BTS gestion de la PME.



Étape 5 : Quels sont les avantages et inconvénients du métier d’assistant.e RH ?


+ Avantages :

Poste qui privilégie le contact humain

Poste qui accueille les débutants prometteurs

Missions très variées, impossible de s’ennuyer

Réelles possibilités d’évolution professionnelle


– Inconvénients :

Rude concurrence

Gestion des situations de conflit en interne



Étape 6 : Vers quel poste évolue professionnellement l’assistant.e RH ?


Le métier d’assistant.e RH est un tremplin garanti pour les professionnels qui envisagent d’évoluer vers des postes à responsabilités. Après quelques années d’expérience, ils peuvent notamment occuper le poste de chargé des RH avant d'occuper des postes de RRH voir de développement RH.