• Tiphaine Rabolt

Fiche métier : contrôleur de gestion sociale, comment le devenir ?


Fiche métier : contrôleur de gestion sociale, comment le devenir ?


Le contrôleur de gestion sociale a une fonction polyvalente au sein de l’entreprise, il oscille entre la finance et les ressources humaines. Son rôle principal est de collecter, analyser et synthétiser des informations et des données sociales afin que l’entreprise puisse optimiser sa politique des ressources humaines ainsi que ses coûts financiers.


Sommaire :

1. Quelles sont les missions du contrôleur de gestion sociale ?

2. Quelles sont les compétences indispensables ?

3. Quelle est la rémunération du contrôleur de gestion sociale ?

4. Quelle est la formation pour accéder au poste de contrôleur de gestion sociale ?

5. Quels sont les avantages et inconvénients du poste ?

6. Quelle est l'évolution professionnelle ?

7. Infographie : comment recruter un contrôleur de gestion sociale ?

Fox RH cabinet de recrutements aux opportunités RH et Paie







Étape 1 : Quelles sont les missions du contrôleur de gestion sociale ?


Le contrôleur de gestion sociale (CGS), parfois appelé « chargé d’études RH », répertorie des informations utiles pour proposer des actions concrètes dans l’amélioration de la gestion RH.


Ce dernier est alors chargé de collecter des informations sur la masse salariale de l’entreprise comprenant par exemple l’absentéisme, les grèves, les mobilités, le turn-over et encore bien d’autres aspects concrets. Avec ces données, il effectue un reporting mensuel afin d’évaluer l’évolution de la situation. Une fois son tour d’horizon fait, il a les clés en main pour réaliser des documents obligatoires tels que le bilan social, la déclaration annuelle obligatoire d’emploi des travailleurs handicapés ou encore la négociation annuelle obligatoire.


De par sa vision globale de l’entreprise, il est en capacité de proposer des actions aux ressources humaines pour améliorer la gestion de masse salariale. Cet as des chiffres calcule également les coûts de la politique RH.



Étape 2 : Quelles sont les compétences indispensables ?


Le poste de CGS nécessite d’avoir un goût prononcé pour les chiffres. En effet, ce métier implique une utilisation fréquente des statistiques alors il est demandé d’avoir des connaissances parfaites de cette technique.

Les compétences en communication ainsi qu’un bon sens du relationnel sont aussi importantes car le contrôleur de gestion sociale est en constante relation avec le service des ressources humaines. Les informations collectées doivent donc être transmises judicieusement. De plus, un bon esprit d’analyse et de synthèse est requis pour organiser les tableaux de données. Pour cela, la parfaite maîtrise des outils informatiques et plus particulièrement des SIRH est nécessaire.

Étape 3 : Quelle est la rémunération du contrôleur de gestion sociale ?


En début de carrière, la rémunération moyenne d’un contrôleur de gestion sociale est de 40K€ bruts par an. Pour un CGS confirmé, le salaire peut s’élever jusqu’à 60K€ bruts par an. La rémunération peut varier selon la taille de l’entreprise, l’expérience et les missions du professionnel.

Étape 4 : Quelle est la formation pour accéder au poste de contrôleur de gestion sociale ?

Pour occuper ce poste, un niveau master est souvent indispensable. En université, grandes écoles, ou écoles spécialisées, les formations sont diverses et variées dans un des domaines clés du métier (contrôle de gestion sociale, statistiques, gestion RH, commerce).


Il est nécessaire d’avoir 2 à 5 années d’expériences en tant que chargé d’études dans les ressources humaines, ou encore responsable de recrutement pour accéder à ce poste et être rapidement opérationnel.



Étape 5 : Quels sont les avantages et inconvénients du poste ?


+ Avantages

Situations et contacts variés

Poste avec responsabilités

Acteur incontournable de nombreux projets transverses à l’entreprise

Salaire motivant


- Inconvénients

Insertion difficile pour les jeunes professionnels

Compétences à actualiser en permanence



Étape 6 : Vers quel poste peut évoluer professionnellement le contrôleur de gestion sociale ?


Le contrôleur de gestion sociale peut évoluer vers une fonction de responsable études RH ou tendre vers un poste de responsable rémunérations.



Étape 7 : Infographie : comment recruter un contrôleur de gestion sociale ?



Fiche métier : comment recruter un contrôleur de gestion sociale







Fox RH cabinet de recrutement RH et Paie