• La team FoxRH

Fiche métier : Chargé.e de recrutement, comment le devenir ?

Mis à jour : janv. 13



Le/la chargé•e de recrutement est, comme l’intitulé du poste l’indique, un professionnel chargé des procédures de recrutement. Il établit la liaison entre l’entreprise et les meilleurs candidats à placer sur une mission précise. Il s’agit d’un poste hautement stratégique dans la bataille de l’emploi et de la chasse aux talents que se livrent aujourd’hui les entreprises.


Sommaire :

  1. Quelles sont les missions du chargé de recrutement ?

  2. Quelles sont les compétences indispensables ?

  3. Quelle est la rémunération du chargé de recrutement ?

  4. Quelle est la formation pour accéder au poste ?

  5. Quels sont les avantages et inconvénients du poste de chargé de recrutement ?

  6. Quelle est l'évolution professionnelle ?


Foxrh le réseau de professionnels Rh et paie








Etape 1 : Quelles sont Les missions du chargé de recrutement ?

Le/la chargé•e de recrutement a pour mission principale l’embauche des personnels qui répondent aux besoins de l’entreprise. De manière générale, il/elle opère soit au sein de l’entreprise, soit à travers une organisation spécialisée dans le recrutement.


Le/la chargé•e de recrutement collabore directement avec le responsable des ressources humaines ou le manager direct. Ensemble, ils définissent le profil du candidat pour le poste à pourvoir. Ils s’occupent de mettre au point la stratégie de recherche à adopter (sourcing), ainsi que les supports où les annonces seront publiées (site d’emploi généraliste, réseaux sociaux, presse écrite…). Il arrive également que le/la chargé•e de recrutement soit présent•e durant les salons de l’emploi et des salons d’étudiants en vue d’une veille régulière des candidats potentiels.


Une fois les candidats identifiés, le/la chargé•e de recrutement entre en relation avec les candidats en question. Il les recevra en entretien pour les évaluer et ce afin de s’assurer de leurs compétences, de leurs expériences, de leur motivation, de leurs prétentions salariales, ainsi que de plusieurs autres informations pouvant intéresser l’entreprise. Une fois les candidats sélectionnés, il/elle organise les entretiens avec les managers et fait le suivi auprès des candidats pour les tenir informer de l'avancement de leurs candidatures.



Etape 2 : Quelles sont les compétences indispensables ?


Au cours de sa carrière, le/la chargé•e de recrutement sera amené•e à être en relation avec un grand nombre de candidats. Le sens de l’écoute et de l’observation font naturellement partie de ses qualités.


Tenant compte de ces nombreuses relations avec des personnalités différentes, le/la chargé•e de recrutement doit disposer d’excellentes qualités humaines et de communication. Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères demeure un véritable plus afin de tester les compétences linguistiques des candidats.

Lors du tri et de la sélection des CV, le sens de la rigueur et de l’organisation est également requis.



Etape 3 : Quelle est la rémunération du chargé de recrutement ?


Un/une chargé•e de recrutement gagne en moyenne en France entre 1 500 et 3 000 euros par mois. Pour ceux qui travaillent auprès des agences d’intérim, le salaire se situe vers les 1 500 euros bruts mensuels. Le salaire moyen annuel d’un/une chargé•e de recrutement junior (1/2 ans d'expérience) avoisine les 31 000 euros.



Etape 4 : Quelle est la formation à avoir pour accéder au poste ?


Pour pouvoir exercer en tant que chargé•e de recrutement, un diplôme universitaire bac +3 ou +5 en psychologie du travail, en Ressources humaines ou encore en sociologie est pertinent.


Les formations du troisième cycle indispensables au poste concernent notamment :

  • Les licences et masters RH, bien que non spécialisés recrutement, ouvrent les portes du métier

  • Les écoles de commerce, avec option Ressources humaines, gestion d’entreprise ou management général

De nouvelles formations comme celle de l'école du recrutement spécialisé dans l'univers du recrutement viennent compléter l'éventail.



Etape 5 : Quels sont les avantages et inconvénients du métier de chargé de recrutement ?


+ Avantages :

Occupation d’un poste stratégique de l’entreprise

Rémunération attractive

Perspective d’évolution professionnelle

Métier au cœur de nombreuses rencontres humaines


– Inconvénients :

Difficulté de la prise de décision

Très axés résultats



Etape 6 : Vers quel poste évolue professionnellement le chargé de recrutement ?


Le/la chargé•e de recrutement évolue vers les postes de responsable recrutement, de chargé.e du développement RH, ou encore de responsable des ressources humaines.



FoxRH spécialiste du recrutement RH et Paie